City-el.fr » Tout sur la santé » Pleine lune : que doit-on savoir ?

Pleine lune : que doit-on savoir ?

Il y a beaucoup de folklore et de superstition autour des pleines lunes, la superstition des loup-garou toujours classique en est un excellent exemple.

Que vous croyiez ou non aux loups garous, de nombreuses études ont montré que la pleine lune affecte les humains et les animaux. Certaines données sont parfois difficiles à expliquer, mais le fait est que les données existent.

Avant de s’approfondir plus sur le sujet, pourquoi ne pas découvrir ce que la lune cache sous ses manches ?

Tout savoir sur la lune (ou presque)

La Lune (ou Luna) est le seul satellite naturel de la Terre et s’est formée il y a 4,6 milliards d’années environ 30 à 50 millions d’années après la formation du système solaire. La Lune est en rotation synchrone avec la Terre, ce qui signifie que le même côté est toujours face à la Terre. La raison de sa forme est que sa masse est suffisamment grande pour que la gravité attire toute la matière de la Lune vers son centre.

Elle est beaucoup plus petite que les grandes lunes de Saturne et de Jupiter à 3 475 km de diamètre, mais la Lune est la plus grande par rapport à la taille de la planète sur laquelle elle tourne. La Terre représente environ 80 fois le volume de la Lune, mais elles ont néanmoins le même âge.

Une théorie populaire est que la Lune faisait autrefois partie de la Terre et était formée à partir d’un morceau brisé par un énorme objet qui est entré en collision avec la Terre alors qu’elle était encore jeune. Mais il n’existe aucune preuve scientifique qui puisse légitimer cette théorie.

Vu de la Terre, les nombreux cratères d’impact sur la surface de la Lune sont visibles. La raison en est simple. Contrairement à la Terre, la Lune n’est pas géologiquement active et ne possède donc pas d’atmosphère ni d’activité volcanique. Par conséquent, la Lune ne modifie pas sa surface comme la Terre.

La pleine lune

Pour qu’elle puisse nous apparaître complète et pleine de la Terre, la Lune doit être en face du soleil lors de l’ascension. C’est pourquoi chaque pleine Lune se lève à l’est lors du coucher du soleil et monte le plus haut pour la nuit à mi-chemin entre le coucher du soleil et le lever du soleil (vers minuit).

Il existe plusieurs types de pleine Lune, toutes varient selon leurs apparences, moments d’apparition et aussi appellations (origines). Nous notons :

  • La Lune de sang : ce n’est guère un terme scientifique, bien que ces derniers temps, il soit largement utilisé pour désigner une éclipse de lune totale, car une lune complètement éclipsée prend souvent une couleur rougeâtre.
  • La Lune bleue : la définition moderne est lorsqu’il y a deux lunes complètes en seulement un mois.
  • Micro Lune : une lune pleine et terne qui apparaît quand elle est la plus éloignée dans son orbite.
  • Nouvelle Lune : la lune n’est pas visible de notre point de vue car elle se situe entre le Soleil et la Terre. On l’appelle la Nouvelle Lune car elle débute le cycle.
  • Super Lune : lorsque la Lune est à son point le plus proche de la Terre. Elle devient bien plus lumineuse.

Aussi d'autres articles :